Constructeurs
Moins de défaillances d'entreprises dans le secteur automobile
17/07/2019 - Alice Thuot

 

Comme chaque trimestre, la société Altares, spécialisée dans l’information sur les entreprises, a présenté son étude sur les défaillances d’entreprises. Avec de bonnes nouvelles pour le deuxième trimestre 2019. Sur cette période, les défaillances d’entreprises, tous secteurs confondus, ont reculé de 3,1 % par rapport au deuxième trimestre 2018. Ce sont ainsi 12 347 défaillances d’entreprises qui ont été enregistrées, un volume qui n’avait jamais été aussi bas depuis 2018, mais qui concerne toutefois 41 000 emplois, soit 1 200 de plus par rapport à 2018.

 

Dans le détails, 209 entreprises ont fait l’objet d’une sauvegarde, soit un recul de près de 12 %. 3 751 ont été victimes d’un redressement judiciaire, soit une légère hausse de 0,3 % et 8 387 ont été concernées par une liquidation judiciaire directe. Une amélioration qui, pour Thierry Million, directeur des affaires Altares, est directement corrélé au dispositif d’aides mis en place par les pouvoirs publics en novembre 2018, et qui semble avoir permis aux petits entrepreneurs de tenir. Ces mesures d’accompagnement, qui devaient initialement courir jusqu’à fin avril 2019, ont été finalement prolongées jusqu’à fin juin. Les TPE ont toutefois représentées 94 % de l’ensemble des sociétés défaillantes.

 

-3,5 % de défaillances dans l’automobile

 

Cette même tendance encourageante a été observée dans le secteur de l’automobile. Au total, sur les six premiers mois de l’année, Altares a dénombré 473 défaillances d’entreprises actives dans le commerce et la réparation de véhicules, contre 490 à la même période de l’année précédente, soit un recul significatif de 3,5 %.

 

Sur ce volume, huit ont été placées en sauvegarde, contre cinq en 2018 et 110 ont fait l’objet d’un redressement judiciaire contre 138 au deuxième trimestre de 2018. Les liquidations judiciaires ont concerné le plus gros du volume total, 75 % précisément avec 473 sociétés en 2019 contre 347 en 2018.