Distribution
Le groupe Lamirault-Schumacher distribuera bientôt Bugatti
11/06/2019 - Alice Thuot

 

Et de 21 ! 21 c’est le nombre de marques que devrait bientôt distribuer le groupe Lamirault-Schumacher. Son cofondateur, Edouard Schumacher, a annoncé via les réseaux sociaux Instagram et Linkedin, la distribution prochaine de la marque sportive Bugatti. Le showroom, situé avenue Achille Peretti, à Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine (92), devrait ouvrir ses portes dès la rentrée. On se souvient que l'opérateur avait d’ailleurs déjà représenté la marque sur son stand au dernier Mondial de l’Automobile de Paris, aux côtés de Lamborghini, dont la concession avait été ensuite inaugurée en février 2018.

 

Le groupe Lamirault-Schumacher, approché par Bugatti, devient ainsi le premier représentant français de la marque. Il aura donc fallu attendre les 110 ans de la marque pour qu'elle crée en France un vrai réseau pour sa distribution, jusqu'ici assurée par l'usine de Molsheim, en Alsace, et à Monaco, par Monaco Luxury Group. De quoi, peut-être, lancer le constructeur en France, qui a écoulé, l’an passé, en tout et pour tout, une Chiron.

 

Incontournable dans la distribution des marques prestigieuses

 

La distribution de Bugatti permet donc au groupe Lamirault-Schumacher de devenir incontournable dans le monde de l’automobile de prestige, avec son portefeuille intégrant Maserati, Lamborghini, et très bientôt, McLaren. L’opération lui offre aussi l’opportunité de compléter son portefeuille global comptant à l’heure actuelle les 19 marques, Renault, Dacia, Alpine, Nissan VP et Trucks, Fiat, Alfa Romeo, Jeep, Abarth, Fiat Professional, Maserati, Volkswagen, Seat, Skoda, Volkswagen Utilitaires, Audi, Lamborghini, Toyota et Suzuki.

 

Distribuées à travers 50 sites répartis dans la région Ile-de-France, en Normandie et Centre-Val de Loire,ces 19 marques ont représenté l’an passé 31 000 véhicules neufs, dont 21 000 générés par la plaque Renault / Dacia, 6 000 par le groupe Volkswagen, 2 500 par les marques asiatique et 1 500 par les marques italiennes. 13 000 véhicules d’occasion à particuliers ont été écoulés, le tout pour un chiffre d’affaires de 870 millions.