Constructeurs
Volvo s'engage avec CATL et LG Chem pour ses batteries
15/05/2019 - Christophe Jaussaud

 

L'offensive électrique débute et les contrats de fourniture de batteries s'enchaînent. Aujourd'hui c'est au tour de Volvo d'annoncer la signature d'un contrat de fourniture de batteries couvrant les dix prochaines années avec le chinois CATL et le sud-coréen LG Chem. Deux fournisseurs qui vont permettre "une flexibilité accrue de notre chaîne d'approvisionnement" souligne Martina Buchhauser, vice-présidente et directrice des achats chez Volvo.

 

Ainsi Volvo, qui annonce un montant de plusieurs milliards de dollars, s'assure de ne pas manquer de batteries durant le déploiement son offre électrifiée. Rappelons que le suédois espère que 50 % de ses ventes seront faites avec des modèles 100 % électriques d'ici 2025.

 

En attendant, le constructeur indique que les batteries fournies seront compatibles avec la plateforme actuelle CMA ainsi qu'avec celle baptisée SPA2 qui sera une réalité durant la décennie 2020 avec la prochaine génération du XC90.

 

Ces batteries seront en partie fabriquées en Europe puisqu'une ligne de production est en construction à Gand, en Belgique, où Volvo possède un site d'assemblage. Le premier modèle 100 % électrique, fabriqué outre-Quiévrain et utilisant ces batteries, sera le XC40 qui y est d'ailleurs déjà produit en PHEV.

 

La plateforme CMA et donc ces nouveaux accus seront également repris par la Polestar 2 et des modèles Link & Co. Des modèles de ces trois marques prendront d'ailleurs vie sur une même ligne de production dans l'usine Volvo de Luqiao en Chine.