Distribution
Inter VO va ouvrir ses enchères
15/05/2019 - Gredy Raffin

 

Les enchères vont s'inviter dans le modèle économique d'Inter VO. A l'occasion d'un dossier thématique à paraitre dans le Journal de l'Automobile (JA n°1274), Jean-Michel Reillat, le président-fondateur du groupe, a confié s'atteler à la création d'une plateforme dédiée, qui verra le jour en septembre 2019, selon le calendrier défini.

 

Il s'agit plus précisément d'un site internet en propre, grâce auquel Inter VO entend structurer une activité de ventes aux enchères. "Ce site internet se calque sur celui des constructeurs, explique-t-il. Sous forme de rendez-vous, nos clients pourront assister à deux ou trois séances de ventes aux enchères par semaine".

 

Vers un CA de 100 millions d'euros

 

En 2018, le groupe composé d'Inter VO (BtoB) et d'Auto Malin (BtoC) a totalisé avec ces deux enseignes, respectivement 5 200 et 2 400 ventes de véhicules d'occasion pour des chiffres d'affaires de 50 millions et 21 millions d'euros. A la fin du premier trimestre 2019, Jean-Michel Reillat, rapportait une croissance de 6,9 % de ses ventes à marchands. Une progression qu'il attribue à la taille de son stock, jugé attractif par ses clients.

 

Dans trois ans, le groupe entend réaliser un chiffre d'affaires consolidé de 100 millions d'euros. Ce qui passera notamment par des ouvertures de points de vente Auto Malin, en plus des deux existants à l'heure actuelle, confie le président, sans livrer plus de détail sur les emplacements.