Journal des Flottes
Nissan tient son Kangoo avec le NV250
14/05/2019 - Damien Chalon

 

Renault et Nissan se décident enfin à collaborer sur le segment des fourgons compacts. Il aura fallu attendre l’arrêt de la production de la version thermique du NV200 pour que les deux constructeurs accordent leurs violons. Cette collaboration, qui se fait sur la base du Renault Kangoo actuel, donne naissance au Nissan NV250 dont la commercialisation européenne débutera en septembre prochain.

 

Produit comme son proche cousin dans l’usine de Maubeuge, dans le département du Nord, le fourgon compact du constructeur japonais bénéficie d’une gamme relativement complète. Il est bien évidemment disponible en fourgon tôlé avec, au menu, deux longueurs : L1 (650 à 800 kg de charge utile, 3 à 3,5 m3 de volume utile) et L2 (800 kg de charge utile, 4 à 4,6 m3 de volume utile). Viennent s’ajouter une version Combi 5 places uniquement proposée en L1 et une version cabine approfondie. Nissan complète le dispositif avec une gamme de conversions allant de l’habillage bois au TPMR en passant par l’isotherme frigorifique.

 

Sous le capot, le NV250 privilégie le diesel avec le bloc 1,5 l dCi conforme à la norme Euro 6-d Temp et décliné en trois puissances (80, 95 et 115 ch). Pas de proposition essence ou électrique à l’horizon, le e-NV200, qui est maintenu au catalogue, faisant office d’offre alternative. Nissan propose enfin la garantie 5 ans/160 000 km appliquée à l’ensemble de ses utilitaires thermiques.