Distribution
Jean Lain s’investit dans le développement de l’hydrogène
14/05/2019 - Alice Thuot

 

En 2017, la région Auvergne-Rhône-Alpes a remporté l’appel à projets européen Blending Call et a ainsi été sélectionnée pour lancer le projet Zero Emission Valley. Son objectif, déployer l’énergie hydrogène afin de faire de la région une pionnière en la matière en France, et même, à l’échelle européenne. Pour ce faire, 20 stations devraient être implantées sur son territoire à l’horizon 2020. Il faut dire que la zone Auvergne-Rhône-Alpes n’a pas été choisie par hasard : déjà particulièrement bien avancée sur ce sujet, elle concentre 80 % des acteurs français de la filière hydrogène, qu’il s’agisse de collectivités, de laboratoires de recherche ou d’entreprises.

 

Certains acteurs, hors filière hydrogène, sont depuis venus se greffer à la démarche. C’est le cas du groupe de distribution automobile Jean Lain. Acteur incontournable de la région avec 54 sites répartis en Savoie, Haute-Savoie, Ain, Rhône et Isère, le groupe distribue 10 marques, dont deux pionnières en matière de véhicules à pile à combustible, Toyota et Hyundai.

 

"C’est dans ce contexte que nous avons voulu devenir un membre actif de ce groupe d’acteurs en apportant notre point de vue de distributeur et en participant à la création de ce réseau de stations d’hydrogène, souligne Jean-Michel Lain, dirigeant du groupe. Cela nous permet aussi d'appréhender la transformation que nous observons". Le distributeur devrait donc disposer dès septembre de sa propre station. Située à quelques mètres seulement de sa concession Hyundai de Chambéry, elle produira sa propre électricité. Il s’agira de l’une des 20 stations que compte déployer le projet ZEV à l’horizon 2020.

 

"Nous avons depuis fait l’acquisition de plusieurs Toyota Mirai et de Hyundai Nexo, et avons également pris plusieurs commandes de collectivités et d’entreprises, s’enthousiasme Jean-Michel Lain. Nous sommes au début d’une histoire et avons hâte de disposer de la station pour accélérer le mouvement".

 

Une démarche environnementale affirmée

 

Le groupe Jean Lain n’en est pas à son coup d’essai en matière d’engagement environnemental. Situé notamment dans la Vallée de l’Arve, l'une des zones de France parmi les plus touchées par la pollution, le groupe Jean Lain s’engage en faveur de l’environnement à travers plusieurs initiatives. Recyclage de pièces, récupération des eaux de pluie, utilisation de peinture à l’eau ou encore installation de panneaux solaires, l’investisseur se donne pour mission de réduire son empreinte écologique au quotidien.

 

C’est ce même engagement qui l’a encouragé à ouvrir en mai 2018 son portefeuille de marques distribuées à Goupil via la reprise de la société Negocyal. "Cette marque nous permet non seulement de compléter notre offre mais aussi de nous ouvrir davantage aux véhicules électriques par le biais des utilitaires, détaille Jean-Michel Lain. Investir dans ce type de marque, qui présente un gros potentiel de croissance, fait sens et s’inscrit dans notre stratégie de nous tourner vers les nouvelles énergies".

 

Pour le développement et la commercialisation des véhicules électriques de ses différentes marques, le distributeur s’est également associé à un fabricant de bornes et un électricien afin de proposer à ses clients un package innovant. "Nous souhaitons anticiper le besoin des automobilistes être une référence en la matière. Si nous n’allons pas à la rencontre de leurs attentes, d’autres le feront", conclut-il.