Constructeurs
Traton bientôt en bourse
14/05/2019 - Christophe Jaussaud

 

En juin 2018, Volkswagen Truck & Bus devanait Traton Group. A cette époque déjà, son introduction en Bourse était annoncée mais les dirigeants n'ont jamais donné leur feu vert car ils jugeaient que les conditions n'étaient pas réunies. Ce fut encore le cas en mars dernier.

 

Cette fois, il semble que tout soit réuni. "L'analyse actuelle du marché nous a encouragé à prendre cette décision" de relancer les préparatifs pour une mise en Bourse, a indiqué Frank Witter, directeur financier du constructeur, dans un communiqué.

 

L'entité baptisée Traton, qui regroupe notamment Scania, MAN et Volkswagen Caminhoes e Onibus, pèse près de 26 milliards d'euros en chiffre d'affaires. Selon des informations de presse, le groupe envisageait d'introduire 25 % du capital de sa filiale, avec l'espoir de lever jusqu'à 6 milliards d'euros d'argent frais.

 

Une nécessité pour Traton qui, comme dans l'univers VP, doit notamment investir dans l'électromobilité car rappelons que les PL ont eux aussi des objectifs de réduction d'émissions de CO2 (-30 %) à l'horizon 2030.

 

Afin de devenir un acteur mondial, en plus des marques citées plus haut, Traton a noué des partenariats. Ainsi, après Navistar aux Etats-Unis, la filiale a signé un accord avec le japonais Hino mais aussi, à l'occasion de l'IAA d'Hanovre en octobre 2018, avec le chinois Sinotruck qui coopérait déjà avec MAN depuis 2009.