Connectivite
SystemX dévoile son organisation 2019-2025
14/03/2019 - Gredy Raffin

 

L'aventure de l'IRT SystemX va se poursuivre. L'institut de recherche qui se distingue par dédication à l'ingénierie numérique des systèmes du futur a reçu la validation de son programme de développement pour la phase 2019-2025. Une période qui sera marquée par un maintien des efforts dans quatre catégories, dont l'industrie du futur, la mobilité et le transport autonome, l'environnement et le développement durable et, enfin, la défense et la sécurité.

 

Le plan présenté ce 14 mars 2019 par l'IRT SystemX regroupe huit domaines scientifiques et techniques bien définis : Science des données et IA; Interaction homme-machine; Calcul scientifique; Optimisation; Ingénierie système et conception logicielle; Sûreté de fonctionnement des systèmes critiques; Sécurité numérique et blockchain; IoT et réseaux du futur. A chacun de ces domaines sont associés un ou plusieurs défis scientifiques à relever par les 32 laboratoires académiques et les 350 collaborateurs dont 140 ressources propres que rassemble l'institut.

 

Deux nomminations

 

L'ouverture de ce nouveau chapitre donne lieu à la refonte des modalités de partenariats. Il existera désormais trois formats. Le premier, Boost, correspondra à un accompagnement sur un délai très court. Il répondra aux attentes des industriels désireux de mettre à l'épreuve des concepts. Le deuxième, Improve, reprend l'offre historique de SystemX, à savoir l'aide à la montée en compétence et à la structuration des écosystèmes, au sein de collaboration d'une durée de 2 à 5 ans. Le troisième, Advance, vise à fédérer les compétences et l’excellence des partenaires académiques autour de défis scientifiques majeurs, au travers d’initiatives communes de recherche, de chaires industrielles ou de programmes doctoraux.

 

Depuis sa création en 2013, l'IRT SystemX a lancé 36 programmes de recherche, dont 24 sont encore en cours, dans ses implantations de Paris-Saclay, Lyon et Singapour. La nouvelle stratégie est désormais pilotée par trois directions opérationnelles pour favoriser les synergies inter-projets et la progression des collaborateurs sur un domaine d’expertise précis. Il y a donc une Direction Stratégie et Programmes, confiée à Abdelkrim Doufene, une Direction Recherche et Technologies, placée sous la houlette de Bruno Foyer et une Direction Scientifique. La direction générale reste dans les mains de Paul Labrogère.