Services
Le baromètre de l'emploi, par Indeed
11/02/2019 - Romain Baly

 

Numéro un de l'emploi sur internet, Indeed analyse toutes les grandes tendances du marché de l'emploi au travers de son Hiring Lab (institut de recherche). Sur le marché de l'automobile, la tendance 2018 s'est confirmée en ce début d'année. "La principale conclusion de ces premières semaines tient dans un paradoxe : alors que les annonces augmentent, les entreprises ayant des besoins de plus en plus importants, les recherches diminuent à cause d'un manque d'intérêt global pour l'industrie automobile classique", note Alexandre Judes économiste chez Indeed.

 

L'après-vente domine les offres

 

Chiffres à l'appui, depuis le 1er janvier, 1,64 % des offres d'emplois recencées par la plateforme comprenaient un terme lié à l'automobile. Un total en hausse de 0,02 % (une centaine d'offres supplémentaires) sur un mois qui confirme la tendance entrevue depuis deux ans avec une croissance de 0,40 %. "La conjoncture est favorable à cela, la reprise économique se confirme et les besoins des entreprises évoluent nécessitant donc de recruter de nouveaux collaborateurs", ajoute Alexandre Judes.

 

Toujours sur le plan des offres, c'est en Corse que la part de l'automobile dans les annonces postées est la plus forte (3,4 % du total) dans la mesure où c'est dans cette région que le secteur reste le moins développé tandis que l'Ile-de-France, pour la raison inverse, ferme la marche avec une part de 1,3 %. Autre enseignement, l'après-vente domine le classement des métiers les plus proposés avec des postes de mécanicien, de carrossier-peintre ou de mécanicien PL, alors que celui de vendeur ne pointe qu'au 10e rang.

 

Les métiers traditionnels restent les plus recherchés

 

Sur le plan des ressources, à présent, comme le soulignait Alexandre Judes, la situation tend à se dégrader. En janvier, les requêtes comprenant un terme lié à l'automobile ne s'élevaient qu'à 0,06 % des recherches totales. Si c'est en région Provence-Alpes-Côte d'Azur que leur part est la plus élevée, on note que ce sont toujours les métiers traditionnels qui ressortent des bases d'Indeed. Un comble à l'heure où l'automobile ne cesse de se réinventer.

 

Derrière le terme "automobile", les autres mots clés à se distinguer sont "poids lourd", avec 1141 requêtes par million de recherches, "mécanicien" (317), "carrossier" (219) et "concession automobile" (138). Le terme de "voiture autonome" représente ainsi moins d'une requête par million de recherches. Un constat qui vient souligner la difficulté du secteur automobile à capter des compétences plus transverses, pouvant évoluer dans de multiples domaines.