Constructeurs
Synergies en hausse de 14 % pour l'Alliance
13/06/2018 - Christophe Jaussaud

 

Avec 5,7 milliards de synergies en 2017, l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a encore fait une belle année en la matière avec une progression de 14 %. Notons que l'année 2017, où l'Alliance a vendu 10,6 millions de VP et VUL à travers le monde, était la première année complète de Mitsubishi Motors au sein de l'organisation.

 

L'impact de la convergence de l'ingénierie, avec le partage des coûts de R&D et des investissements, a été souligné et illustré durant l'année par le développement conjoint d'une nouvelle génération de keicars par Nissan et Mitsubishi. Le domaine de la fabrication n'est pas en reste grâce à l'utilisation de plateformes communes autorisant des productions croisées. L'Alliance mettant en avant les Datsun Redi-Go et la Kwid ainsi que l'Alaskan produit au Mexique et en Espagne dans des usines Nissan.

 

Le rôle de l'Alliance Purchasing Organisation (l'ex-RNPO) demeure central également. De plus, l'Alliance a également mis en place de nouvelles synergies durant l'exercice comme, par exemple, "l'adoption par Mitsubishi Motors des capacités bancaires de Nissan Sales Finance et Renault RCI bank and Services". Les partenaires ont aussi créé un "partage des entrepôts de pièces de rechange entre Renault, Nissan et Mitsubishi en Europe, au Japon et en Australie".

 

L'univers du VUL n'échappe pas au dispositif puisqu'une division VU a été montée afin de renforcer encore les développements conjoints et les fabrications croisées. L'Alliance annonce que cette nouvelle entité lui permet de "couvrir 77 % du marché des VUL, avec une gamme de 18 modèles Renault, Nissan et Mitsubishi". 

 

"Les synergies continueront d'augmenter dans les années à venir, alimentées par la convergence renforcée de l'Alliance : nous partagerons davantage de sites industriels, de plateformes véhicules et de technologies, a indiqué Carlos Ghosn dans un communiqué, tout en profitant de la présence des trois entreprises sur les marchés matures ou émergents. Nous confirmons notre objectif de générer plus de 10 milliards de synergies annuelles d'ici fin 2022."

 

Une fin d'année 2022 qui marquera le terme du Plan Alliance 2022 où les partenaires visent 14 millions de ventes dans le monde. Parmi ces modèles, 9 millions (dont des VE et de segment B) seront fabriqués sur quatre plateformes communes et 75 % des véhicules seront équipés de motorisations communes, contre un tiers aujourd'hui. "Une convergence plus profonde et des synergies en augmentation renforceront la pérennité de l'Alliance", a conclu Carlos Ghosn.