Services
Les TPE/PME sous-estiment les risques routiers
14/05/2018 - Damien Chalon

 

Le risque routier professionnel n’est pas perçu comme un risque majeur par les patrons de TPE et PME. Voici en résumé le résultat de l’étude de l’Ifop menée auprès de 500 chefs d’entreprise pour l’assureur MMA.

 

Concrètement, seulement 17 % des personnes interrogées déclarent avoir mis en place des actions de prévention du risque routier à l’attention de leurs collaborateurs. Autre illustration de cette méconnaissance d’un tel risque, seulement 28 % des sondés font mention des risques routiers encourus par leurs salariés dans le Document Unique.

 

Ils sont loin du compte également lorsqu’ils estiment que le risque routier n’est pas la première cause d’accidents mortels au travail. Seulement 18 % d’entre eux sont dans le vrai. Rappelons qu’il s’agit bien du risque premier avec près de 400 décès en 2016.

 

Autre réponse surprenante, ces chefs d’entreprise se montrent majoritairement fermés (52 %) à l’idée qu’un outil pédagogique en ligne (vidéos, fiches pratiques…) soit mis en place pour informer leurs salariés. Proposer des solutions déplacements alternatifs (covoiturage, télétravail…) ne figure pas davantage dans leurs projets (13 % y sont favorables). Ils estiment d’ailleurs à 64 % que la politique qu’ils mènent en la matière est suffisante.

 

Parmi les actions les plus répandues dans les entreprises sondées, on trouve en tête la vérification régulière des véhicules mis à disposition des salariés (79 %), la vérification du permis de conduire (74 %) et la réduction des déplacements des salariés (44 %).