Constructeurs
Lexus bientôt à 100 000 unités en Europe
11/01/2018 - Christophe Jaussaud

 

Avec 74602 immatriculations en 2017, Lexus enregistre une quatrième année de croissance sur notre continent. Une Europe élargie pour la marque puisqu'elle additionne dans ses chiffres les résultats des pays de l'UE, la Norvège, l'Islande, Suisse, mais aussi la Russie, l'Ukraine, le Kazakhstan, le Caucase, la Turquie et Israël. Toujours est-il que les ventes ont progressé de 72% depuis 2013 sur ce périmètre.

 

Le bestseller de la marque demeure le SUV compact NX, facilité au second semestre 2017 avec 27789 unités (+6%). Son grand frère, le RX, totalise 18918 immatriculations (+5%) alors que la CT vient compléter le podium avec 8842 ventes (+5%). L'autre élément notable, au-delà des ventes, est la part des modèles hybrides dans celles-ci. En effet, le constructeur annonce que les hybrides représentent 94% des immatriculations en Europe occidentale et centrale. Bien que cette part diminue sur la totalité du périmètre annoncé, elle reste très élevée avec 60%, soit 45049 unités.

 

"Nous sommes extrêmement satisfaits de voir que l'image attrayante de ces modèles phares a eu un impact positif sur notre image de marque, entraînant une forte performance commerciale et une augmentation des volumes par rapport à 2016, a indiqué Pascal Ruch, directeur de Lexus Europe, dans un communiqué. Nous espérons que notre rythme de ventes se poursuivra en 2018 car nous sommes sur la bonne voie pour atteindre notre objectif à moyen terme de vendre 100000 Lexus en Europe d'ici 2020."

 

L'appétence des clients européens pour les SUV devrait permettre à Lexus de rester bien orientée en 2018. La marque pourra également compter sur les nouvelles LC et LS.