Connectivite
Les Français acquis aux assistants à la conduite
06/12/2017 - Gredy Raffin

 

Ils ont changé la vie des automobilistes et leur perfectionnement continu va les rendre de plus en plus intelligents. Les assistants à la conduite faisaient récemment l'objet d'une enquête d'opinion menée par l'Ifop pour le compte de Fleetmatics, en conclusion de laquelle il apparaît qu'ils trouvent grâce aux yeux de 91% des Français, dont 36% ont même une "très bonne opinion".

 

Selon l'Ifop et Fleetmatics, qui ont travaillé dans le cadre de la sécurité routière au travail, 67% des sondés saluent la capacité des systèmes à encourager le respect de la vitesse réglementaire. Ce qui se recoupe avec les 61% qui affirment que les assistants améliorent la vigilance au volant. 53% du panel s'en servent également pour prendre conscience du danger.

 

Pourtant, à en croire l'enquête d'Ifop, le taux d'équipement reste faible. Un tiers des répondants (32%) ne dispose pas d'assistant d'aide à la conduite. A qui la responsabilité ? A l'entreprise, faut-il croire. "En effet, la majorité des sondés (64%) estiment que l’entreprise a un rôle actif à jouer" pour endiguer les comportements dangereux, peut-on lire dans la note de synthèse. Néanmoins, est-il important de relever que 36% des Français jugent ne pas avoir besoin de leur employeur pour adopter des comportements plus sereins.