Distribution
Le CNPA reçu au ministère de l'Intérieur pour les bouchons de cartes grises
05/12/2017 - Catherine Leroy

 

Avec près de 100000 cartes grises en attente de délivrance, selon les chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur, les professionnels de l'automobile ont de quoi s'inquiéter. D'autant que la fin de l'année approche et qu'il ne peut être question de reporter ces immatriculations : la livraison des clients ne saurait attendre.

 

Sans confirmer le volume de 100000 cartes grises bloquées, le CNPA recense plus de 300 appels par jour de professionnels excédés qui ne parviennent pas à obtenir de carte grise. "Nous avons sollicité un rendez-vous au ministère de l'Intérieur, en partenariat avec le Comité des constructeurs français et la chambre syndicale des importateurs. Notre objectif est d'obtenir un agenda de sortie de crise et, si ces dates sont trop éloignées de la fin de l'année, envisager des solutions intermédiaires ", précise Francis Bartholomé, président du CNPA.

 

Il faut dire que la situation devient dramatique puisque plusieurs métiers sont désormais frappés, soit par des bugs informatiques qui empêchent l'obtention des permis de conduire, soit rendent impossible la remise de certificats de destruction (pour les centres VHU), ou empêchent la délivrance des cartes grises.

 

"Nous devons également nous assurer que les véhicules commandés avant la fin de l'année mais qui ne pourront être immatriculés qu'après janvier 2018 ne soient pas taxés de la nouvelle grille de malus", poursuit Francis Bartholomé.

 

L'essentiel des blocages, concernant les immatriculations, viennent des transactions de véhicules d'occasion ou d'immatriculations de véhicules neufs importés. Les entreprises de réparation qui sont inscrites pour délivrer des cartes grises sont également dans une impasse à ce jour.