Equipementiers
Plastic Omnium dans le tour de table d'Aster
10/11/2017 - Alexandre Guillet

 

Au chapitre de la R&D, Plastic Omnium ne relâche pas ses efforts (NDLR : chaque année, 6% de son chiffre d'affaires sont réinjectés dans la R&D, soit environ 500 millions d'euros en 2017). Le groupe français compte ainsi parmi les investisseurs dans le cadre de la levée de fonds de 240 millions d’euros conduite par Aster, la société de capital-risque spécialiste de la transformation digitale et des nouveaux modèles industriels. Cet engagement de Plastic Omnium fait suite à la prise de participation de l'équipementier dans la société PO-CellTech, créée avec le groupe israélien Elbit Systems, qui va évoluer dans le domaine de la pile à combustible.

 

Sur la base de ces nouvelles ressources financières, Aster entend accompagner la croissance des sociétés innovantes qui se consacrent à la transition énergétique et aux mobilités du futur, principalement en Europe et aux Etats-Unis. La société de capital-risque liste déjà des références comme Schneider Electric, Alstom ou encore l'European Investment Fund parmi ses partenaires.

 

D'autres projets animent Plastic Omnium. Le groupe présidé par Laurent Burelle va également commencer la construction d’un nouveau centre d’innovation et de recherche avancée à Bruxelles, baptisé "Deltatech". Il sera dédié aux nouvelles formes d’énergie comme l’hydrogène. Ce centre, dont l'inauguration est planifiée en 2019, accueillera plus de 200 ingénieurs et atteste de la volonté de Plastic Omnium de s'inscrire dans une stratégie d'ouverture complète.

 

En chiffres

4000, c'est le nombre de brevets dont dispose Plastic Omnium. Le groupe s'appuie sur les compétences de 3500 ingénieurs répartis sur 23 centres, dont les grands centres internationaux Sigmatech pour les pièces extérieures de carrosserie (créé en 2003), AlphaTech pour les systèmes à carburant (créé en 2014) et Itech pour les systèmes d’information (créé en 2015).