Distribution
DS Automobiles va s'appuyer sur son propre réseau
11/10/2017 - Alexandre Guillet

 

Actuellement, DS s'appuie sur 49 DS Stores et DS Salons en France, et ce maillage passera à 115 points de vente d'ici fin 2017, puis 155 mi-2018. Pour une répartition de l'ordre de 60%-40% entre DS Store et DS Salon. Dans le monde, le réseau DS est articulé autour de 250 points de vente (dont 87 en Chine, un marché particulier et traité "à part") et passera à une capillarité de 400 sites dans le cadre du lancement de DS7.

 

"Notre distribution veut parvenir à un subtil mélange entre on-line (NDLR : début 2019, il sera possible d'acheter une DS en ligne) et off-line, et nous privilégions une approche très pragmatique, corrélée aux business-plans de nos partenaires investisseurs, ce qui explique la cohabitation entre DS Store et DS Salon. Bien entendu, nous valorisons les DS Stores dans la mesure où ils incarnent notre vision de la boutique de luxe, avec lounge central, matériaux nobles et véhicules en pétale", souligne Arnaud Ribault, directeur marketing et ventes Monde de DS Automobiles. En clair, en moyenne, il faut compter environ 400000 euros pour un DS Store, dans le cadre d'une réhabilitation de locaux existants, l'investissement étant moindre pour un DS Salon, ce qui permet une adaptation raisonnable à la réalité de chaque zone de chalandise.

 

Toujours est-il qu'avec le lancement commercial de DS 7 Crossback, DS disposera de son propre réseau. Les DS 3, DS 4 et DS 5 seront encore commercialisés dans les corners Citroën jusqu'au 31 juillet 2018. Par la suite, les contrats de distribution seront différenciés et la marque Citroën épousera simultanément de nouveaux strandards.